CANTO

CANcer TOxicities. Cohorte de femmes atteintes d'un cancer du sein localisé : étude des toxicités chroniques des traitements anticancéreux

 

L’étude CANTO vise à décrire les toxicités chroniques des traitements anticancéreux, d’identifier les populations susceptibles de les développer et d’adapter les traitements en conséquence pour garantir une meilleure qualité de vie.

Éléments clefs

  • Depuis 2012
  • 13 250 femmes atteintes d’un cancer du sein de stade I à III

Objectifs de la cohorte

L'étude CANTO accompagne pendant dix ans plus de 13 000 femmes traitées pour un cancer du sein.

Le projet présente quatre objectifs spécifiques :

  • Répertorier les évènements indésirables survenus chez ces femmes et potentiellement liés à la toxicité chronique des traitements anti-cancéreux (chirurgie, radiothérapie, hormonothérapie…).
  • Décrire la toxicité chronique de ces traitements (incidence, tableau clinique et biologique...)
  • Décrire l'impact psycho-social et économique des toxicités chroniques 
  • Développer des modèles prédictifs de la toxicité chronique, à partir de l'étude des polymorphismes génétiques (SNP arrays, variants génétiques) et des biomarqueurs sériques (protéines, anticorps).

Sa finalité est d'améliorer la qualité de vie des femmes traitées pour un cancer du sein localisé en prévenant les effets toxiques des traitements. Elle s'inscrit dans un des axes du Plan Cancer 2 : la vie après le cancer.

Publications récentes

I Vaz Luis et al., UNICANCER- French prospective cohort study of treatment-related chronic toxicity in women with localized breast cancer (CANTO), ESMO Open, 2019

Di Meglio et al., Body weight and return to work among survivors of early-stage breast cancer, ESMO Open, 2020

S. Lee et al., Prediction of Breast Cancer Treatment-Induced Fatigue by Machine Learning Using Genome-Wide Association Data, JNCI cancer spectrum, 2020

A Dumas et al., Impact of Breast Cancer Treatment and its Physical and Psychological Late Effects on Employment – Results of a Multicenter Prospective Cohort Study (CANTO), Journal of Clinical Oncology, 2020

B Pistilli et al., Serum detection of non-adherence to adjuvant tamoxifen and breast cancer recurrence risk, Journal of Clinical Oncology, 2020

  • Plus de publications ici.                                                                      

Direction et gouvernance

L'étude CANTO est coordonnée par le Dr Fabrice André, cancérologue à l'Institut de cancérologie Gustave Roussy (IGR, Villejuif) et directeur de recherche à l'Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale (Inserm), dans l'unité Inserm U981 - Institut Gustave Roussy – Université Paris-Sud 11 « Biomarqueurs prédicteurs et nouvelles stratégies moléculaires en thérapeutique anticancéreuse ».

Modalités d’accès aux données de la cohorte

  • Le porteur de projet souhaitant utiliser la base de données et/ou la collection échantillons peut contacter l’équipe en charge de la cohorte à UNICANCER via l’adresse canto@unicancer.fr.
  • Une fiche descriptive type doit être rempli par le porteur de projets, afin de pouvoir la diffuser au comité exécutif de l’étude CANTO.
  • Si le projet est accepté, alors le porteur est informé et un contrat de transfert de données/échantillons est établi.
  • La base de données recueillant les informations de l'étude est hébergée par Unicancer (hébergeur HDS).